Issue heureuse pour des clés perdues

Winkhaus blueSmart sécurise un couvent de sœurs franciscaines à Schwäbisch-Gmünd

Il arrivait de temps en temps qu'une clé soit perdue au couvent des sœurs franciscaines de l'Adoration perpétuelle de Schwäbisch Gmünd e.V.. Mais la dernière fois que cela est arrivée, un nouvel élan est né, qui a apporté beaucoup de changement. Au lieu d’intégrer de nouveaux cylindres mécaniques dans le complexe de près de 220 portes, l’ancienne technologie a été remplacée par un système électronique. Depuis, Winkhaus blueSmart assure la sécurité du bâtiment. Les sœurs et les employés ne portent plus qu’une seule clé pratique sur leur porte-clés.

Le site du couvent, qui s'est installé il y a près de vingt ans, est le plus jeune d'Europe. C’est pourquoi les sœurs y sont ouvertes aux nouvelles technologies. Pour sécuriser les accès et les portes, les systèmes les plus divers ont été proposés. La question était donc : quelles caractéristiques doit présenter une installation de fermeture qui va au couvent ? Il a fallu quelques semaines pour répondre à cette question et trouver la solution adéquate. 18 sœurs vivent actuellement dans le couvent, qui sert de lieu de retraite. La plus jeune d'entre elles est âgée de 69 ans, la doyenne a déjà 100 ans. Le système recherché devait donc être facile à utiliser, même pour les personnes âgées.

L’architecture du complexe du couvent est d’une esthétique épurée. Les composants de l’installation de fermeture doivent s'y intégrer visuellement. Outre les sœurs, des visiteurs viennent y séjourner, et les participants au culte, aux séminaires, ainsi que des patients et des salariés du bâtiment neuf de l'hospice doivent entrer et sortir, aussi la liberté de mouvement et par exemple la sécurité de conservation des médicaments constituaient également des aspects importants. En outre, il y avait des systèmes tiers existants, comme la gestion des horaires de travail pour le personnel, qu’il fallait intégrer. Enfin, l’ensemble du système devait pouvoir être géré facilement.

Transformation sans changement des portes

La liste des souhaits comptait donc un certain nombre de tâches complexes. Quatre systèmes de contrôle d’accès ont été présélectionnés et ont fait l’objet d’un test pratique. « Cela en valait la peine pour clarifier quel produit convenait le mieux », déclare Manfred Welzel, directeur général du couvent. La communauté du couvent a trouvé la solution en collaboration avec le spécialiste de la sécurité Reif, situé à proximité, dans la commune de Heroldstatt : le système de contrôle d’accès électronique blueSmart de Winkhaus est le seul à remplir tous les critères demandés.

L'équipe de Reif a monté près de 200 cylindres de porte sans bouton et donc très discrets, sur les portes existantes. Il n'a donc pas été nécessaire de changer les portes, car les cylindres électroniques ont les mêmes dimensions que les cylindres mécaniques existants et ne nécessitent aucun câblage. Seuls les lecteurs de chargement des accès extérieurs très fréquentés du couvent et de l’hospice ont été reliés en ligne à un PC central.

Les lecteurs de chargement sont des interfaces importantes sur le réseau virtuel de l’installation de fermeture. Les clés électroniques blueSmart y sont introduites, reconnues et chargées avec les droits d’accès correspondants. De cette manière, le lecteur de chargement attribue des autorisations mises à jour quotidiennement pour les accès limités à des zones et des périodes précises. Il permet également d'enregistrer des événements de fermeture avec effet rétroactif. Ainsi, il est facile de savoir par exemple qui a eu accès à l’armoire à médicaments à l’hospice, et quand.

Utilisation pratique

Au total, 170 clés électroniques blueSmart sont utilisées. Elles tiennent bien dans la main. Elles permettent aux sœurs et aux employés du couvent et de l’hospice de conserver leurs habitudes de fermeture. Parmi les nombreux avantages, celui-ci était très important et a permis à blueSmart de marquer des points lors du choix de l’installation de fermeture. Il suffit en effet d’insérer et de tourner, sans effort, le support d’identification robuste dans le cylindre électronique pour que le pêne libère la porte. On évite ainsi en même temps tout contact inutile avec des surfaces. De plus, les clés blueSmart sont solides et ne nécessitent aucune maintenance, et elles résistent aux désinfectants et supportent même un lavage grâce à leur boîtier étanche (IP 68).

Les clés des trente employés du couvent et des quelque 25 collaborateurs et collaboratrices de l'hospice ont un équipement spécial : elles disposent d’un transpondeur supplémentaire intégré, qui les connecte et les déconnecte de l’appareil de gestion des horaires.

Gestion aisée

La programmation de la clé est simple et, comme l’ensemble de l’installation de fermeture, peut être effectuée virtuellement par le service informatique interne à l’aide du logiciel blueControl de Winkhaus. « Pour le client, il était très important qu’il reçoive pour la gestion de l’installation un logiciel simple d’utilisation et d’apprentissage intuitif, qui permette d’effectuer rapidement et facilement des modifications des droits d'accès », explique Andreas Baumann, gérant de Reif – Innovative Sicherheitstechnik. « Nous avons ensuite remis un logiciel complet préconfiguré, que les techniciens internes ont pu reprendre facilement. »

La clé blueSmart a également pour tâche de transmettre des informations rapidement et sans fil entre les composants électroniques de l’installation. Chaque clé est équipée d’une puce RFID à l’intérieur, qui enregistre les droits des utilisateurs et transmet les ordres sur le réseau virtuel, ainsi que les données lues à partir des composants des portes. Si une clé est perdue, elle est désactivée en quelques clics par le service informatique du couvent. Si quelqu’un essaie alors d’obtenir une autorisation d’accès via le lecteur de chargement externe, il sera identifié comme non autorisé par ce dernier. Plus aucun droit d'accès ne peut alors être programmé sur la clé.

La mise en réseau virtuelle

Le blocage d’une clé prend rapidement effet car le réseau blueSmart fonctionne virtuellement. Ce réseau fonctionne hors ligne et sans câbles entre les composants électroniques installés, qui communiquent ainsi entre eux. Contrairement aux systèmes de contrôle d’accès en ligne, ce système ne requiert aucun câblage complexe, ni convertisseurs, ni voies de radiocommunication sensibles aux perturbations. blueSmart permet ainsi de réaliser des installations de fermeture incluant jusqu’à 196 000 composants. Une telle installation peut être réalisée rapidement et simplement car, dans ce type de réseau virtuel, il suffit de câbler de manière classique les lecteurs de chargement, qui diffusent automatiquement les informations et les ordres au sein du réseau virtuel.

La transformation a facilité beaucoup de choses pour les sœurs et les employés : une seule clé ouvre toutes les portes autorisées et personne n’a besoin de penser à verrouiller les entrées extérieures la nuit. En effet, blueSmart s'en occupe. Les serrures motorisées prennent en charge le système au niveau des accès. Elles ouvrent et verrouillent automatiquement, sur commande. « Le système représente un grand soulagement », constate la sœur M. Birgitta, Supérieure générale du couvent. Ainsi, une malheureuse perte de clé a trouvé une issue heureuse.

Téléchargements

blueSmart Monastère de Schwäbisch Gmünd

PDFI276 KB

Download

Images

ZIPI7.8 MB

Download